Tête en L'air - La Migration en Région Rhône-Alpes

L'opération "Tête en l’air" est un programme de recherche et de sensibilisation en Rhône-Alpes qui permet, à partir de l’observation et de la compréhension de la migration des oiseaux, de sensibiliser le public à la préservation de la biodiversité.

L’objectif final est de permettre au public, à partir de cet événement, de mieux connaître et comprendre les enjeux environnementaux globaux, afin de le conduire à changer ses comportements. Ce programme doit en effet inciter à agir localement de manière durable vers plus de préservation et de protection des milieux et des espèces.

L'opération se décline en deux volets complémentaires : un programme de suivi scientifique de la migration et un programme de sensibilisation auprès des publics. Elle fait l'objet d'un double portage par la LPO Rhône-Alpes pour le volet scientifique et par l'URCPIE Rhône-Alpes pour le volet animation.

Cette opération a aujourd’hui dix-neuf ans d’existence et a déjà permis de sensibiliser plus de 70 000 personnes en Rhône-Alpes. Il s’agit de la plus importante opération en France sur le thème de la migration des oiseaux, et Rhône-Alpes s’inscrit comme une région pilote en la matière.

Un collectif de 13 structures issues de 3 réseaux associatifs coordonnent, organisent et animent cette opération durant toute l’année.

Protéger les oiseaux et la Biodiversité en Rhône-Alpes

La biodiversité, ou diversité du vivant, est un bien commun dont la conservation est d'intérêt public et général. Toutes les espèces ont moralement droit à la vie et sont des ressources potentiellement utiles pour nos sociétés et les générations futures. Le maintien de la biodiversité est un composant essentiel du développement durable.

Certains services fournis par la biodiversité sont en effet vitaux (production d'oxygène, équilibres écologiques...) et la diversité biologique naturelle semble aussi être un facteur de productivité et de stabilité des écosystèmes. La biodiversité produit aussi de nombreux services à l'humanité, qu'ils soient matériels, économiques, esthétiques, culturels, humanitaires, touristiques, alimentaires, sanitaires ou encore médicaux.

En région Rhône-Alpes, les ornithologues recensent plus de 150 espèces d'oiseaux différentes. Chaque espèce a un rôle dans la nature et participe aux équilibres écologiques.

Ainsi, de nombreux oiseaux migrateurs participent à la lutte contre certains parasites ou contre la prolifération de petits mammifères. C’est le cas des oiseaux insectivores, qui débarrassent les plantes des insectes ravageurs comme les pucerons ou les chenilles. Mais c’est également le cas de rapaces qui prélèvent des petits rongeurs. Les charognards participent au nettoyage des carcasses avant qu'elles ne se décomposent et qu'elles ne véhiculent des maladies. Certains oiseaux, tels les geais ou les sitelles, transportent graines et glands et aident les végétaux à se disperser.

Les principales espèces migratrices en Rhône-Alpes

La région Rhône-Alpes, de par sa configuration de carrefour géographique, accueille et concentre de très nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs qui en font un axe migratoire d'importance internationale. Chaque année, des millions d’oiseaux traversent ainsi le ciel de Rhône-Alpes. Deux tiers des espèces migratrices observées en Rhône-Alpes sont des passereaux comme les hirondelles et les pinsons.

Espèces les plus fréquemment observées en Rhône-Alpes (+ de 1000 observations recensées sur les sites de suivis de migration en 2010).

Rapaces : Milan noir, Milan royal ; Buse variable, Bondrée apivore ; Epervier d'Europe.

Passereaux : Hirondelle rustique ; Hirondelle de fenêtre ; Grive draine ; Grive musicienne ; Pipit farlouse ; Pipit des arbres ; Bergeronnette printanière ; Bergeronnette grise ; Etourneau sansonnet ; Pinson des arbres ; Pinson du nord ; Serin cini ; Chardonneret élégant ; Tarin des aulnes ; Linotte mélodieuse ; Grosbec casse-noyaux ; Bec-croisé des sapins ; Alouette des champs ; Mésange bleue ; Mésange charbonnière ; Mésange noire.

Autres espèces : grand Cormoran ; Goéland leucophée ; Mouette rieuse ; Cigogne blanche ; Pigeon ramier ; Martinet noir ; Martinet à ventre blanc.

La Migration en Rhône-Alpes

La migration est le déplacement saisonnier d'une zone de reproduction vers une zone d'hivernage. Phénomène très ancien, il s'observe sur toute la planète et chez tous les groupes d'animaux, du zoo-plancton aux oiseaux en passant par les insectes et les chauves-souris.

Les études scientifiques et le baguage ont permis de découvrir l’ampleur de ce phénomène chez les oiseaux. La migration d'automne en direction du sud de l'Europe ou de l'Afrique suit de grands axes (appelés corridors ou couloirs de migration) le long des côtes et des vallées fluviales qui servent de lignes directrices, alors que les massifs montagneux et les mers constituent des barrières naturelles.

Les oiseaux migrent lorsque les ressources animales et végétales disparaissent ou deviennent inaccessibles. Le départ est alors la meilleure stratégie de survie. Les oiseaux migrent au sein du même continent ou à des milliers de kilomètres, la distance étant surtout fonction de leur régime alimentaire. En Europe, très peu d'oiseaux sont totalement sédentaires.

Les oiseaux volent généralement quelques heures dans la journée ou au cours de la nuit. Ils font halte sur des espaces accueillants où ils peuvent se reposer et se nourrir. Il est important de protéger ces espaces tout en faisant découvrir leurs richesses.